Bernard Avon : « Ces lois deviennent mirage »

Share Button

Ce soir j’ai un rencard
Devant l’immeuble une voiture sur le trottoir Distributeur préservatifs, trop haut Pour la pharmacie des escaliers Pour la soirée c’est cramé