Perles de lobbies

Share Button

Arrow_red« C’est la faute à l’accessibilité » ! On ne peut qu’être sidéré de ce que disent les lobbies de l’accessibilité. Elle est la cause de tous leurs maux. Elle a et aura des conséquences désastreuses sur toute la société et sur les conditions de vie des Français. Florilège de perles de lobbies.

 

Michel Zumkeller : contre l’accessibilité, la mobilisation, ça paye !

perle

michel-zumkeller

« Madame le Maire, Monsieur le Maire,

Grâce à notre mobilisation, le gouvernement vient d’annoncer le report à 2021 de l’obligation de mettre aux normes d’accessibilité les lieux publics. Ce délai supplémentaire de 6 ans doit nous permettre d’aborder toutes les problématiques liées à ces travaux. Bien entendu, je reste à votre disposition pour évoquer avec vous ces questions.

Toujours à votre écoute. Cordialement,»

Michel Zumkeller, Député du Terrotoire de Belfort, Maire de Valdoie.

Voir la perle dans son écrin :

www.handicap-info.fr le 26/02/2014

Merci à Etienne qui a déniché cette perle et qui nous signale que Michel Zumkeller avait pourtant voté pour la loi de 2005 !

 

Mobilisons-nous en signant la pétition, en la partageant et en rejoignant les manifestations locales organisées par les délégations départementales de l’APF !

POUR CONSTRUIRE UNE SOCIETE INCLUSIVE ET EN FINIR AVEC CETTE INJUSTICE : SANS ACCESSIBILITE, PAS DE CITOYENNETE !

L’accessibilité, ça coûte cher!

perle

« Si j’avais une mesure aujourd’hui : déréglementer, dénormer le logement. Un exemple très concret : la norme handicap doit nous coûter autour de 10 à 15% de coûts de construction supplémentaires.
Si vous voulez faire baisser les prix de production […], il faut vraiment, radicalement, baisser un certain nombre de normes.»

Benoist Apparu, ancien ministre du logement

Voir la perle dans son écrin :

www.bfmtv.com (à partir de 15′) le 5 août 2013

 

Emmanuelle Colboc : L’accessibilité, d’accord mais sauf pour les fauteuils électriques !

perle

Emmanuelle Colboc, architecteRevenir au bon sens et permettre la discussion. De façon plus pragmatique, le chevauchement du débattement de la porte et du rond de giration peut être envisagé sur 35 cm, le fauteuil ne faisant que 75 cm de large. Cela faciliterait même l’appréhension de la poignée par la PMR. Ce dispositif a été validé dans le rapport que nous avons transmis. Cela ne convient certes pas à une personne en fauteuil électrique qui nécessite de toute façon un logement infiniment plus adapté. Enfin, les règles de l’art permettent un taux de tolérance sur tous les matériaux mis en œuvre. Arrêtons le 0 % de tolérance pour tout ce qui concerne l’application des normes handicapés.

Voir la perle dans son écrin : www.darchitectures.com le 2 mai 2013

Merci à « l’inconnu épistolaire » qui a déniché pour nous cette perle.

Cécile Duflot : l’accessibilité, c’est aux handicapés d’y renoncer eux-mêmes !

perleCécile Duflot« 577 députés et plus de 400 sénateurs ont voté la loi de 2005 à l’unanimité. Personne à ce moment-là ne s’est manifesté pour expliquer par exemple qu’installer des siphons de sols à tous les étages sous les baignoires n’était peut-être pas une obligation opportune. Si aujourd’hui je monte au créneau, on me promet une manifestation de gens en fauteuils roulants devant mon ministère. J’ai d’ailleurs parlé du sujet de l’adaptabilité des logements avec le Président de l’Association des Paralysés de France cette semaine en lui expliquant les contraintes de ces exigences, mais cette évolution si elle doit avoir lieu doit être portée par ces associations d’handicapés elles-mêmes ».


Voir la perle dans son écrin : Batirama.com le 16 avril 2013

L’accessibilité, rien ne nous y oblige !

perle

« Je vois beaucoup d’élus locaux qui se plaignent mais qui vont au-devant de problèmes, comme avec l’accessibilité des bâtiments. C’est une folie alors que rien ne nous y oblige encore, il y a des gens qui ont déjà dépensé deux fois le budget de la commune pour qu’un handicapé puisse accéder à leur mairie qui est ouverte une fois par semaine. Donc de temps en temps, il faut savoir faire de la résistance.»

Jean-Claude Mathis, député UMP

Voir la perle dans son écrin :

http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/fusion-des-intercommunalites-le-comite-de-pilotage-brasse-du-vent

 

L’accessibilité, ça n’a pas de sens !

perle

logo FNTV accessibilité« Si nous voulons être en règle avec la loi sur l’accessibilité qui entre en vigueur en février 2015, il nous faut transformer 4 000 autocars. C’est techniquement impossible et ça n’a pas de sens dans la mesure où le transport des handicapés est déjà un service personnalisé », a déclaré Gildas Lagadec, le président breton de la FNTV qui espère donc une évolution de la future loi.

Voir la perle dans son écrin :

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/cotesarmor/accessibilite-des-handicapes-les-autocaristes-en-pleine-reflexion-16-04-2013-2071661.php

L’accessibilité, c’est la mort du petit commerce !

logo de la chambre de commerce et d'industrie Franceperle

« De plus, en milieu rural, les magasins ou hôtels anciens ne pouvant faire face aux investissements nécessaires seront amenés à fermer avec un réel risque d’accélération de la dévitalisation des centres bourgs au profit des zones commerciales. Pour les structures qui ne sont pas aux normes, se pose la question de la dépréciation de la valeur des établissements et des difficultés de transmission. »

 CCI France –  Propositions de CCI France pour faciliter la mise en accessibilité des ERP à l’horizon 2015 – janvier 2012

Voir la perle dans son écrin :

http://www.cci.fr/c/document_library/get_file?uuid=4e7f0c40-45be-42a8-86b9-d17bb952d41b&groupId=10909

L’accessibilité, c’est l’angoisse !

logo CGPME accessibilitéperle

«Ce qui nous inquiète, c’est cette obligation d’accessibilité fixée par la loi de 2005, qui stipule que la majorité des établissements publics mais aussi privés doivent être aux normes d’accessibilité au 1er janvier 2015. En l’état actuel des choses, c’est impossible. Alors, il faudra soit dégager des financements, soit obtenir des dérogations. En dépit de quoi de nombreuses petites entreprises devront mettre la clé sous la porte » 

CGPME – Dans un article de Libération du 16 novembre 2010.

Voir la perle dans son écrin :

http://www.liberation.fr/societe/01012302415-cap-sur-l-emploi

L’accessibilité, c’est une privation de liberté !

perle
« Lorsque j’inaugure dans mon département de la Mayenne, les vestiaires d’un terrain de football et que le maire me dit, voilà je suis très content parce que les vestiaires de l’arbitre sont aux normes handicapés. A-t-on jamais vu un arbitre de football sur un fauteuil roulant ? On a multiplié un ensemble de normes qui contribuent à l’accroissement de la dépense publique. Retrouvons des marges de liberté et de responsabilité. »
Jean Arthuis, ancien ministre de l’économie et des finances, Sénateur – Europe 1 soir – 20 février 2013

L’accessibilité, c’est un tiers utile deux tiers inutiles

perle
« Ainsi si un territoire dispose de trois gymnases multisports, un seul pourrait être accessible, non seulement en terme d’équipements sportifs, mais également en termes de chaîne de déplacement (voirie et transport accessibles). »

Eric Doligé, sénateur – Rapport sur la simplification des normes applicables aux collectivités locales – Juin 2011

Voir la perle dans son écrin :

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/

Page 1 sur 212