Perles de lobbies

Share Button

Arrow_red« C’est la faute à l’accessibilité » ! On ne peut qu’être sidéré de ce que disent les lobbies de l’accessibilité. Elle est la cause de tous leurs maux. Elle a et aura des conséquences désastreuses sur toute la société et sur les conditions de vie des Français. Florilège de perles de lobbies.

 

L’accessibilité, c’est donner de la confiture aux cochons !

perle
« Dans ma commune, on imposait auparavant aux promoteurs de prévoir dans chaque immeuble deux appartements adaptés. Ils se plaignaient du coût : il faut faire, par exemple, des ascenseurs plus larges. Or, nous avons constaté qu’il était beaucoup moins onéreux de prévoir une montée spécifique pour trois ou quatre appartements réservés aux handicapés. D’ailleurs, les handicapés moteurs adultes nous disent souvent qu’ils préfèrent rester entre eux. »

Colette Giudicelli, sénatrice – Commission des affaires sociales du Sénat – 9 juin 2010

Voir la perle dans son écrin :

http://www.senat.fr/rap/l09-530/l09-53011.html

L’accessibilité, ça nous mène en bateau !

perle
« A quoi bon adapter un centre de canoë-kayak aux personnes handicapées, alors que l’on sait très bien que des impératifs élémentaires de sécurité leur interdisent de faire du canoë-kayak ? »

Paul blanc, sénateur – Commission des affaires sociales du Sénat– 9 juin 2010

Voir la perle dans son écrin : 

http://www.senat.fr/rap/l09-530/l09-53011.html

L’accessibilité, c’est la faillite !

perle

L’accessibilité « participera à la disparation accélérée de beaucoup d’entreprises incapables de financer les travaux ». De plus, la réglementation actuelle est « inapplicable dans la plupart des hôtels, cafés et restaurants ».

Fédération autonome générale de l’industrie hôtelière touristique. Dossier de presse 10 mesures pour sauvegarder et développer l’hôtellerie-restauration indépendante – Janvier 2013

Voir la perle dans son écrin : 

http://www.fagiht.fr/fr/espace-presse/dossier-de-presse-2

L’accessibilité, ça creuse le trou de la sécu

perle
« Les aménagements préconisés (…) supposent des investissements conséquents que les libéraux de santé conventionnés ne peuvent pas amortir en les répercutant sur la valeur de leurs actes, si bien que leur financement se traduira par une ponction sur leurs revenus, ce qui n’est pas acceptable.»

Centre national des professions libérales de santé – Communiqué Novembre 2012

Voir la perle dans son écrin : 

http://www.cnps.fr/content/view/557/137/

L’accessibilité, c’est le désert médical !

perle
La loi sur l’accessibilité des bâtiments pour les personnes handicapées va « accélérer les départs en pré-retraite (des médecins libéraux) ou peser sur la reprise des cabinets dont l’accessibilité va nécessiter des travaux qui ne sont pas toujours réalisables ». 

Dr Gilles Tonani, de l’Union régionale des médecins libéraux de Basse-Normandie – Ouest France, 11 février 2012

Voir la perle dans son écrin :

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-De-nombreux-medecins-quittent-leur-cabinet-_14118-avd-20120211-62230220_actuLocale.Htm

L’accessibilité, c’est une machine à sans-abris !

perle
« Au nom d’un objectif, l’accessibilité physique de tous au logement, on interdit de fait la construction de logements financièrement accessibles à tous. L’accessibilité  physique a tué l’accessibilité financière.

Union nationale de la propriété immobilière – Dossier de présentation de l’habitat essentiel – Septembre 2012

Voir la perle dans son écrin :

http://www.unpi.fr/

 

L’accessibilité, c’est un fléau social et environnemental !

perle

« Cette réglementation ralentit la construction de logements et contredit des objectifs d’habitabilité et d’écologie (…) La réglementation pénalise la promotion immobilière, parce que les plans ne correspondent plus aux besoins des acquéreurs de logements (…). De ce fait, les particuliers privilégient, pour échapper à la règle, la réalisation d’un logement pour leur propre compte. C’est un cadeau supplémentaire aux constructeurs de maisons individuelles sur catalogue, à l’heure où l’on veut limiter l’étalement urbain! » De plus, « l’accessibilité pour chaque pièce et dans tous les logements porte en substance les germes d’un appauvrissement social et architectural de l’habitat ».

Emmanuelle Colboc , architecte, vice-présidente du Syndicat de l’architecture, membre du Conseil d’Administration du CSTB ; Cristina Conrad , architecte, présidente des Architectes-Conseils de l’Etat ; Dominique Tessier , architecte, président du conseil régional de l’Ordre des architectes d’Île-de-France

Lettre ouverte à Benoît Apparu, secrétaire d’Etat chargé du logement – 15 octobre 2010

Voir la perle dans son écrin :

http://www.lemoniteur.fr/153-profession/article/point-de-vue/768222-accessibilite-dans-les-logements-un-enfer-pave-de-bonnes-intentions

Page 2 sur 212