Christine Trepte : « Accéder à la liberté et à l’égalité »

Share Button

Le délai de 10 ans donné par la loi serait amplement suffisant pour faire de moi à nouveau une citoyenne comme je l’étais auparavant.