Louis Bonnet (GIHP) : « Les délais sont inacceptables ! »

Share Button

Les lois de 1975 et 2005 n’ont pas apporté autant que nous pouvions l’espérer. Combien de commerces inaccessibles ? Combien de lieux de soins inaccessibles ? Combien encore d’écoles et de bâtiments inaccessibles ?