« Nous avons fait en fonction de nos possibilités. »

Share Button

Fromager de renom installé depuis dix-huit ans dans le XVIe arrondissement parisien, Michel Fouchereau a entièrement réaménagé son magasin en août 2012. « On devait changer les vitrines réfrigérées vieillissantes. On en a profité pour tout refaire et améliorer l’accessibilité. » Sur les conseils d’un agenceur professionnel, l’intérieur de la boutique comme la devanture ont ainsi été totalement revus « pour être plus ouverts sur la rue ». L’ancienne porte d’entrée, manuelle, a été remplacée par une ouverture coulissante automatique et le sol abaissé pour réduire -sans toutefois pouvoir la faire disparaître- la marche de 25 cm à l’entrée : celle-ci fait désormais 8 cm de haut.

« C’est le problème de nombreux commerces à Paris : pas un seuil d’immeuble n’est au même niveau ! Les marteaux piqueurs ont creusé au maximum : au-delà, nous tombions dans la cave d’affinage ! » Michel Fouchereau a finalement acheté une rampe amovible et installé une sonnette à côté de la porte avec le sigle handicapé pour que les clients ayant besoin d’aide préviennent ses employés.

« Nous avons fait en fonction de nos possibilités », insiste le commerçant qui, s’il garde pour lui le coût total des travaux engagés, confirme du bout des lèvres les bénéfices engrangés : sept mois après sa réouverture, la Fromagerie d’Auteuil enregistre une augmentation de sa clientèle « d’environ 15 % ». Texte Aurélia Sevestre – Photo Karine Lhémon