Share Button

Arrow_black
Faites savoir que l’accessibilité, c’est possible ! Vidéos, bannières, logos/avatars, annonces presse… découvrez la « boîte à outils » de la campagne « N’écoutez pas les lobbies » ! Des outils à diffuser sans modération sur vos pages et comptes de réseaux sociaux et à intégrer sur vos blogs et sites internet ! Et si vous avez des idées d’illustration, de dessin, de buzz… faites-nous en part à contact@necoutezpasleslobbies.org

Francine Girard : « Essayez de vous mettre à notre place une journée »

Nous avons assez attendu ! 1975 rien de fait ; 2005 est vraiment la limite de nos attentes pour l’accessibilité.

Pierre Lautard : « Nous voudrions sortir de chez nous »

Nous ne voulons plus passer par les portes dérobées et les poubelles ! Nous ne voulons plus attendre nos amis dans la rue sans pouvoir les accompagner !

Patrick Leriche : « Nous voulons des infrastructures, des services, des équipements… »

Nous voulons pouvoir faire des courses ensemble, et avoir des loisirs en commun. Nous voulons aller au cinéma, au théâtre ou à une manifestation sportive en famille.

Marie-Christine Time : La handimagnole

Est-ce que parce que nous sommes handicapés que l’on n’a pas accès aux droits, à tous les droits, ceux de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789 ?

René Crespo : « Niet, pas de ressaut, jamais ! »

Comment ne pas être en colère devant l’inacceptable différence de traitement des transports entre les zones rurales et les zones urbaines !

Stéphanie Marsol : « Je demande pas à la Lune »

Depuis 40 ans j’en suis sûre, la France se moque de moi !

Daniel Dupuis : « L’accessibilité comme l’un des fondements d’une société inclusive »

Combien de personnes se trouvent « cloîtrées » chez elles, dans l’impossibilité de sortir, parce que leur logement ne comporte pas d’ascenseur, qu’il y a des marches à l’entrée ou que la porte d’entrée est trop lourde pour qu’elles puissent l’ouvrir seules ?

Katherine Frémy-Lefeuvre : « 11 février 2005 : j’ai osé y croire ! »

26 février 2014, nous voilà renvoyés vers des années de lutte et de mendicité…Moi qui n’avais déjà pas trop de jambes … les bras m’en tombent…

Mokrane Aït-Si-Ali : « Adaptez-vous ! »

Les pays qui mènent une politique exemplaire en matière d’accessibilité des personnes handicapées sont les pays de l’Europe du Nord . Là-bas : pas de loi, pas d’obligation comme en France, mais des programmes appelés des « villes pour tous ».

Aïcha Ennda : « Où est l’égalité dans l’accès aux soins ? »

Comment je fais lorsque les urgences se trouvent à 30 km de chez moi ? Où est ma liberté de choix ?

Claudine Bohl : « Les bâtons dans les roues, ça suffit ! »

Plutôt que de changer la loi, appliquons-la !

Pierre Sachet : « La société fabrique du handicap »

La politique de la France en matière de handicap est une politique de réparation.

Odile Maurin : « C’est la galère au soleil ! »

Ô Toulouse ! Ô la galère ! Qu’elle est loin mon accessibilité, ma liberté !

Gérard Prier : « Nous en avons assez d’un renvoi éternel au passé »

Mémoire et culture nous préoccupent. Actualité et accès de nos concitoyens nous mobilisent.

Alice Reynaud : « Nous avons fait un rêve »

Avec la loi de 2005, nous avons rêvé et espéré qu’enfin les galères soient finies. Hélas…

Asim Yaman : « Je me suis cassé les dents »

17 ans, c’est l’âge que j’avais au moment de la loi du 11 février 2005 et enfin, on nous promettait «l’égalité des droits et des chances». 17 ans, c’est l’âge où je voulais croquer la vie mais hélas…

Noëlle Mary Llopis : « On oublie de chiffrer les coûts de l’inaccessibilité »

L’accessibilité, c’est pour tout le monde, la reporter c’est accepter l’échec, le blocage de la société, l’impuissance de nos politiques, la discrimination et l’exclusion.

Jean-François Roussot : « Ca fait 40 ans que l’on en parle, je n’attendrai pas 10 ans de plus »

Ne devrait-on pas faciliter de façon pérenne la vie à toutes les personnes handicapées et valides ?

Khalid El Bouzakhti : « Nous citoyens français ! »

Nous citoyens français, nous nous battons chaque jour pour cohabiter avec nos concitoyens dans un environnement conçu pour nous exclure. Nous citoyens français, ne comprenons pas ce choix de reléguer l’accessibilité à une considération superflue ou à une variable d’ajustement.

Nicolas Bouilly : « Le changement n’est pas maintenant »

Accessibilité, où tu es ?? le Vivre ensemble demeure imparfait. Certains se disent inspirés en nous disant leurs contre vérités. Coûtes-tu si cher à la société ??