Share Button

Arrow_black
Faites savoir que l’accessibilité, c’est possible ! Vidéos, bannières, logos/avatars, annonces presse… découvrez la « boîte à outils » de la campagne « N’écoutez pas les lobbies » ! Des outils à diffuser sans modération sur vos pages et comptes de réseaux sociaux et à intégrer sur vos blogs et sites internet ! Et si vous avez des idées d’illustration, de dessin, de buzz… faites-nous en part à contact@necoutezpasleslobbies.org

Gwenaëlle Chevalier : « Ma vie doit se dérouler sur des rails que je n’ai pas choisis »

Quand on en fauteuil, tout est compliqué. Même pour faire une simple course, il faut que je fournisse des efforts. Quand on est en fauteuil, il n’y a pas de place pour l’improvisation.

Gérard Colin : « Nous sommes des êtres humains avec les mêmes droits »

Nous voulons que le gouvernement agisse et arrête d’adopter des textes de lois qui ne font bien que sur papier. Nous voulons vivre comme tout le monde au lieu d’être prisonnier des décisions des autres (politiciens, lobbyistes…).

Jean-Marc Maldini : « Aujourd’hui on a le culot de nous demander 10 ans supplémentaires ! »

Les politiques pour se faire élire comptent sur les voix du peuple, y compris de celles des personnes handicapées, et une fois en place ils ont le toupet de nous ignorer ou de nous mettre des bâtons dans les roues.

Denyse Le Berre : « Une minute de silence pour la loi de 2005 bafouée »

Anne-Marie Nunès : « Toute une vie bloquée au sous-sol ! »

Nous ne pouvons plus vivre par procuration, murés par votre indifférence, mesdames, messieurs les politiques !

Chantal Vaurs : « Oeuvrons pour que nos dirigeants retrouvent la raison »

Malgré de grandes avancées, la France ne sera pas au rendez-vous de 2015. De dérogations en modifications de la loi, nos chers parlementaires, n’ont de cesse d’essayer d’assouplir la loi.

Bernadette Marchand : « Respectez nos droits et nos valeurs ! »

Nous sommes des millions de citoyens à être exclus de notre société et de notre devise première « Liberté, Egalité, Fraternité ». Nous revendiquons nos droits de citoyens à travers cette devise qui fait notre fierté républicaine.

Thierry Craipeau : « Le préfet ne fait rien ! »

Mais qui va savoir que le petit coiffeur de Chantonnay n’est pas accessible ? Qui va s’assurer qu’il a déposé un AD’AP ? Et s’il le dépose, qui va vérifier que les travaux sont réalisés et conformes aux normes ?

Maryline Michel (64) :  » Triste et en colère… »

Nous sommes des citoyens à part entière et je regrette vraiment, que dans le Pays des Droits de l’Homme, en 2014, notre inclusion totale dans la société soit une fois de plus « reportée ».

Pierre Plasse : « 3 généralistes sur 5 ont un cabinet inaccessible »

Sur les 1.028 cabinets visités, 535 sont totalement inaccessibles. 3 généralistes sur 5 ont un cabinet inaccessible. Les savoyards ne veulent pas attendre plus longtemps que le département devienne accessible pour se soigner comme ils le souhaitent.

 

Lahanissa Abed-Madi : »Participer effectivement à la vie de la Cité »

C’est parce que c’est l’ensemble de la population et tous les secteurs d’activités qui  sont concernés, que  l’accessibilité universelle devient un véritable enjeu de société pour améliorer le quotidien de chacun à tous les âges de la vie.

Pierre Larpenteur : « Nous avons honte de ce que vous n’avez pas su faire de cette loi »

Aujourd’hui nous avons honte… HONTE de ce que VOUS n’avez pas su faire de cette Loi, Mesdames et Messieurs les élus de la nation, les maires et conseillers municipaux qui avez reporté chaque années les mises en place des crédits nécessaires à l’exécution.

Lisette Persillet : « l’accessibilité, c’est ma liberté. Me la refuser, c’est me mépriser »

L’accessibilité, c’est ma liberté,

me la refuser c’est me mépriser !

Alexandre Clément : « 3, 6 ou 9 années, et puis quoi encore ? »

Venez prendre le métro avec nous monsieur le président !

Vous y découvrirez avec nous des moments de grâces inaccessibles !

Fabrice Poli : « Nous défendons l’universalisme du déplacement »

A vous élus de la République, vous défendez  votre beefsteak, nous nous défendons l’universalisme du déplacement

Brigitte Houdayer : « On doit prévoir nos rages de dents »

On doit prévoir nos rages de dents ! On ne peut pas rendre visite à qui on veut quand on veut. A quand le retour des chaises à porteur pour franchir les obstacles qu’on nous inflige depuis toujours !

Jean-Claude Schneider : « Nous ne devons plus être à part »

Alors pourquoi l’Etat qui doit être le garant du respect des lois et de la justice entre tous les citoyens accorde des concessions à tous ceux qui refusent aux personnes en situation de handicap la LIBERTE de vivre dans la cité, l’EGALITE entre tous les citoyens et la FRATERNITE au-delà des différences ?

Bernard Avon : « Ces lois deviennent mirage »

Ce soir j’ai un rencard
Devant l’immeuble une voiture sur le trottoir Distributeur préservatifs, trop haut Pour la pharmacie des escaliers Pour la soirée c’est cramé

Agnès Missegue : « Et pourquoi pas 2015 grande cause nationale de l’accessibilité ? »

J’ai besoin autant que vous d’avoir accès :
Au logement,
A un emploi,
Aux déplacements,
Au choix de mon réseau de santé,
A la culture

Jacques Gressier : « Voilà la France de 2014 ! »

Et les oubliés, les oubliés des campagnes….. que fait-on pour ceux-là ?!